Désintox sur les radars

Au 1er janvier 2008, 1800 radars automatiques, fixes, mobiles et quelques-uns embarqués, sont en service.

Dans les années à venir, 500 nouveaux radars seront mis en service chaque année, la majeur partie d’entre eux sur les routes départementales qui à elles seules enregistrent la moitié des victimes. C’est avec satisfaction que la Ligue a accueilli cette nouvelle, tout comme l’annonce de l’objectif de moins de 3000 tués en 2012.

Le bilan de la politique de sécurité routière menée depuis 2002 est spectaculaire : en 5 ans le nombre des tués a baissé de 45 %. Malgré cela, il reste un petit nombre d’irréductibles qui dénoncent une politique de « répression aveugle », qui a abouti à ce qu’en 2007, 90 000 permis de conduire ont été annulés – ce n’est que 0,3 % des 30 millions de permis en cours, 3 permis sur 1 000. Au cours de la même année, près de 1 400 000 conducteurs qui avaient perdu des points les ont récupérés – mais de cela, ces irréductibles ne parlent pas. Pas plus qu’ils ne parlent pas du danger que constituent ces conducteurs qui continuent de commettre des infractions après avoir été sanctionnés une première fois : danger pour eux et surtout pour les autres.