Editorial de pondération n°112 juillet – août – septembre 2017

Chantal Perrichon

English Español Nederlands Deutsch Português Chinese Nippon Au cours de nos rencontres, de nos discussions par téléphone ou par mails, nous tous, bénévoles de la Ligue, échangeons librement sur notre engagement, nos attentes et les exigences qui nous semblent légitimes pour que, après trois années consécutives catastrophiques, la sécurité routière redevienne une priorité nationale.

Porte-parole d’une association qui n’a jamais démérité depuis sa création en 1983 quand il s’est agi de défendre et d’accompagner des mesures courageuses prises par des gouvernements, de droite ou de gauche, je me fais le relais aujourd’hui de commentaires entendus ça et là.

• Protégez notre jeunesse, protégez les usagers les plus vulnérables.
• Montrez aux Français que vous êtes attentifs à leur sécurité.
• Entourez-vous d’experts reconnus.
• Faites-nous oublier l’arrogance de ceux qui se croient omniscients.
• Opposez-vous aux pervers qui nient les connaissances établies.
• Hiérarchisez des mesures de rupture.
• Osez toucher à la vitesse, elle tue, elle pollue et elle consomme inutilement des matières premières qui manqueront à nos enfants.
• Planifiez des CISR annuels.
• Concertez-vous en réunions interministérielles.
• Séparez-vous des courtisans qui n’ont pas osé se confronter avec la réalité.
• Choisissez des collaborateurs rigoureux, opiniâtres, investis de leur mission.
• Remplacez les discours d’autosatisfaction par des actes.
• Démontrez et défendez sans relâche le bien-fondé des mesures.
• Abandonnez la culture de l’opacité et du secret.
• Rendez publics les rapports « gênants » et corrigez les dysfonctionnements qu’ils dénoncent au lieu de les dissimuler.
• Divulguez largement les documents nécessaires à la compréhension de tous (journalistes, députés, sénateurs, élus, administratifs, etc.).
• Déconstruisez les pseudo rapports scientifiques d’experts à la solde des lobbies.
• Contrez la désinformation et les bateleurs qui ne communiquent qu’à coups de slogans mensongers.
• Affrontez les lobbies pro-vitesse et les alcooliers.
• Opposez-vous aux malintentionnés qui politisent la sécurité routière.
• Reconstruisez sur le champ de ruines laissé par vos prédécesseurs une politique de sécurité routière ambitieuse.
• Tirez des erreurs passées les évaluations qui éviteront de nouveaux échecs.
• Rendez à la France le rang qu’elle a piteusement perdu dans le classement de l’Union européenne.

Ne soyez ni timorés, ni incompétents, n’hésitez pas, ne nous décevez pas, montrez de l’ambition et de l’audace, et vous ferez reculer la mortalité sur nos routes !

Durant un « week-end sanglant », titre de l’Est Républicain du 2 octobre 2017, trois jeunes sont morts dans la ville de Besançon, à l’aube, parce que leur conducteur, sous l’influence de l’alcool
et de stupéfiants, avait décidé de conduire vite, très vite, trop vite. Nous dédions ce numéro de 
Pondération à Delphine et Assalah, âgées de 19 ans et à Enzo, 21 ans.

Imprimer cette page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *