Vous avez dit «sécurité routière»? Chuuut ! (par Rafaele Rivais)

Mais que se passe-t-il avec les chiffres de la Sécurité routière? Les mauvaises langues disaient déjà que lorsqu’ils sont bons, ils sont annoncés le 4 du mois, et que lorsqu’ils sont mauvais, ils ne sont communiqués qu’après le 10, la Délégation, tel le mauvais élève, traînant pour présenter son bulletin.

Aujourd’hui jeudi 13 avril, elle a donc envoyé aux journalistes et aux associations un mail titrant «  Chiffres de l’accidentalité routière du mois de mars 2017 ». 

Mais, quand on l’ouvre, on tombe sur le nouveau titre suivant : Baisse de la mortalité au premier trimestre 2017

Le communiqué de presse nous annonce que « le premier trimestre de l’année 2017 affiche une baisse de 3,7% soit 28 personnes tuées en moins ».

Il faut aller au troisième paragraphe pour apprendre que « le mois de mars a enregistré une hausse des tués, puisque 266 personnes ont perdu la vie sur les routes de France métropolitaine, contre 255 en mars 2016, soit 11 décès de plus (+ 4,3%) ».

Cette présentation a l’habileté, en période électorale, de noyer les informations négatives dans des statistiques trimestrielles (pour l’instant) positives.

Lire la suite de l’article sur le blog conso du Monde: 

 

Imprimer cette page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *