Eure-et-Loir (28) : la carte des routes à la mortalité la plus élevée

Sur la période étudiée (2006/2015), il y a eu au total 290 tués sur les voies sans séparateur médian du département de l’Eure-et-Loir

Les 12 voies où ont été observés les plus grands nombres de tués, représentant seulement 9% de la longueur totale des routes sans séparateurs médian, concentrent 50% des tués.

La présence dans ce département de voies de transit non autoroutières avec un trafic important, associé à un kilométrage très élevé de voies départementales explique la faible proportion (8,2%) de voies sur lesquelles une proportion élevée de tués à été observée (50,7%).

28synthese_EureetLoir_10juin

 

 

Imprimer cette page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »