Analyse bilan de sécurité routière avril 2017

Selon le baromètre de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR)1, 287  personnes ont perdu la vie sur les routes de France  métropolitaine en avril 2017. Comparé au mois d’avril 2016, 44 personnes de plus ont été tuées, soit une hausse significative de  + 18,1 %.

Comme souvent en avril, la mortalité routière connaît de fortes variations d’une année sur l’autre. Ces variations sont à mettre en relation avec les conditions météorologiques qui sont parfois très opposées. Classé atypique par Météo France, avril 2017 a été l’un des mois d’avril les plus secs avec des records de chaleur et de gel.

Ces conditions n’ont pas été sans répercussion sur les déplacements automobiles. Les chaleurs de la première quinzaine ont également marqué la reprise de la circulation des deux-roues. Les deux effets additionnés ont probablement contribué à cette forte hausse.

En année glissante (beaucoup moins impactée par les conditions météorologiques), sur les 12 derniers mois, la mortalité reste presque stable (0,1%). On continue donc encore à s’écarter de l’objectif de moins de 2000 morts en 2020. Et rien, pour l’instant, ne permet de prévoir le retour à une amélioration de la situation.

1 Voir la revue 20 : « Bilan du mois d’avril » ONSIR 12/05/2017

Imprimer cette page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *